LA CHANSON DU RETOUR DE LA GRANDE LULU

La première semaine le Brésil ils ont quitté

Voyage et découvertes ont dû tout arrêter

Chassés par un virus des plus mal embouché

Pour un long retour, La Grande Lulu est parée

La deuxième semaine il faisait bon naviguer

Quart de jour quart de nuit tout était bien réglé

Poissons à l’hameçon, oiseaux comme équipiers

Libres sur l’océan quand tous sont confinés

C‘est un bon vent d’est

Qu’il faut aller chercher

C’est un bon vent d’est

Qui va les emmener

La troisième semaine les Alizés ont trouvés

Mais réchaud et fourneau refusent de cuisiner

Tout cru tout froid les petits plats sont rationnés

Kilos superflus et gras sont dilapidés

La quatrième semaine le moteur a calé

L’électronique niquée, le compas s’est noyé

Trois jours et trois nuits à la barre sont chevillés

Arrivés à Horta ils sont bien fatigués

C’est un bon vent d’est

Qu’ils ont bien retrouvé

C’est un bon vent d’est

Qui les a emmenés

La cinquième semaine en quarantaine sont restés

José les a aidés, Duarte les a choyés

Quai des Confinés de belles amitiés sont nées

Scellées par le rhum, la joie de vivre, la gaieté

La sixième semaine ont voulu tout réparer

Gasoil purifié, électronique ranimée

Bas-hauban coupé de dynema renforcé

Iridium muet mais sont prêts à lâcher l’quai

C’est pas un vent d’est

Qu’il leur faut pour rentrer

C’est pas un vent d’est

Qui peut les ramener

La septième semaine les Açores ils ont largué

Cap sur la Bretagne, derniers miles à avaler

Mais à la moitié un gros nordet s’est levé

Pas moyen d’avancer ils vont même reculer

La huitième semaine le vent est bien retombé

Toujours de l’orient qu’Eole souffle ses risées

A deux nœuds à l’heure, ils sont pas prêts d’arriver

Faut pas désespérer, patienter, patienter…

Satané vent d’est

Quand vas-tu les lâcher

Satané vent d’est

Quand vas-tu les lâcher

La neuvième semaine ils finissent par accoster

Dans un nouveau monde que’l’covid a chamboulé

Deux mois sur le bateau ils ont les genoux rouillés

Mais l’cœur bien gonflé du désir de s’marier

3 commentaires sur “LA CHANSON DU RETOUR DE LA GRANDE LULU

  1. Très beau poème, superbe et magnifique ainsi que les photos.
    Bon retour à vous je suppose dans notre beau petit port….
    Béatrice

    J'aime

  2. Un grand merci pour votre récit. Je vous ai manqué de peu à Piriac
    Suis vers la Teignouse direction encore inconnu.
    Êtes vous allé
    vous renseigner à la capitainerie pour une place.
    Amicalement
    Yannick

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s